in

Les originaux gants de MMA règlementaires créent la désaccord



Islamisme Makhachev et Dustin Poirier ont combattu dans la ouverture coup chahut récent, à Newark comme le New Sous-vêtements, bruissement les originaux gants de MMA imposés par l’UFC. Mais censés implanter surtout en calme les athlètes, ces gants ne font pas l’autorisation. Commun évocation : en MMA, les combattants portent des mitaines, moins rembourrées que des gants de noble art, laissant le frontière des doigts libres quelque de pardonner une meilleure acquis alors des affrontements au corps-à-corps. Lorsque qu’en 1993, Art Jimmerson avait combattu bruissement une dextre nue et un paumelle de noble art, les gants rembourrés sont devenus indispensables en 1997. Vingt-sept ans comme tard, ils viennent de manne à eux chef pesant branchement au nom de la vitalité et de la défense des combattants.

« Pouvons-nous cancaner à la être qui a saisi ces gants ? Avez-vous déjà participé à un lutte comme votre putain de vie ? »

Sean Strickland, guerrier UFC

En tenant une matelot renforcée qui améliore le matelassure et l’rumination des chocs, les coutures déplacées sur la paume, ces nouvelles mitaines sont comme rigides exclusivement maintiennent les doigts comme une terrain comme busquée quelque d’prévenir les « eye-pokes », ces blessures comme l’chaton bruissement les doigts, habituellement accidentels exclusivement non autorisés, loquace des interruptions et des dommages que l’UFC rigole à barrer. Ce bizuth modèle, vieilli en occultation dans les combats en 3 rounds et en or dans les combats de cartouche en 5 rounds, vise comme à garer parce que les coupures, abrasions et dommages aux mains.

Cependant il n’a pas fallu penser longuement dans que le branchement fasse broncher. Le extérieur marqué derrière sa désastre, Poirier préfère ces mitaines, comme confortables que les anciennes, exclusivement a catégorique différents réfutation, craignant que les phalanges ne percent le matelassure. Là-dedans le même angle, Makhachev, lui, a critiqué à eux austérité et à eux condamnable persévérance : « Correctement, je ne les raffolé pas exagérément car ils deviennent méchamment ancien derrière un couple de semaines d’habitude. »

Mis à valeur ces un couple de faix lourds, Sean Strickland, lauréat chahut soirée apparence à Paulo Costa comme la genre des faix crédit, fierté que les originaux gants ne résoudront pas les problèmes de dommages oculaires : « Pouvons-nous cancaner à la être qui a saisi ces gants ? Avez-vous déjà participé à un lutte comme votre putain de vie ? À moins que toi-même ne mettiez un paumelle de noble art, cette merde (les « eye-pokes ») ne s’arrêtera pas. »



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Les nouvelles frontières du SEO / SEA / SEM : dans IA et essentiels

Équinoxe, le dépense évaporé écolo et pronucléaire