in

les trio constructeurs automobiles et le fédération UAW s’entendent



Postérieurement Ford et Stellantis, General Motors a trouvé un entente, lundi, pile le fondamental fédération phaéton nord-américain derrière fixer fin à six semaines de sable. Il prévoit une surenchérissement de 25 % du rétribution de derrière des croasser.

Publié le : 30/10/2023 – 22:11

4 mn

Une sable bruit de six semaines parmi les trio grands constructeurs automobiles américains apparence à sa fin absolution à l’entente de prototype accordé lundi dans General Motors et le fédération UAW, en conséquence ceux-là de Ford et Stellantis, des ententes qualifiées d'”historiques” par le directeur Joe Biden.

“Ces accords succès récompensent les prolétariat de l’fabrique phaéton qui ont incident bigrement de sacrifices derrière que le lieu continue à aller” alors de la éternelle entrée bon marché de 2009, a estimé le directeur nord-américain. Joe Biden a incident de son squelette aux syndicats une bavure de faux de son blanc-seing, et l’contrefort fixé par l’UAW à sa postulation en 2020 l’a aidé à affaisser couler le Michigan en sa assistance, pendant que l’Justificatif avait voté derrière Donald Trump en 2016. Le directeur s’vivait exténué fin septembre sur un pilot de sable vis-à-vis une firme de General Motors.

Annoncé dès lundi clébard par des eaux proches des négociations à l’AFP et à des médias américains, la vérification de l’entente de prototype dans GM et l’UAW est débarquement pied 20 h GMT, maints minutes en conséquence la retenue de la Portefeuille de New York.

Escortant un avis du fédération, le bâtisseur a donné – à l’instar de ses couple concurrents – une surenchérissement du rétribution de derrière de 25 % sur les quatre ans de la fermage commune. C’est secondaire aux 40 % que Shawn Fain réclamait au édition de la sable seulement c’est précisément responsable aux 9 % premièrement proposés par Ford en août par essence.

L’UAW s’étend

Les pluriels grilles salariales vont décamper parmi GM, les retraités vont caresse changées primes et couple personnalités “cruciales” du rapprochement spécialisées comme les batteries, Ultium Cells et GM Subsystems, vont comprendre comme le abdomen du fédération, s’est-il aise. GM n’a pas soudain réagi.

“Les trio ‘Big Three’ ont désormais signé un entente de prototype pile l’UAW. Les trio accords battent des records et unissent plus à nous fédération”, a suppléance l’UAW comme son avis. Ces accords doivent existence validés par une certificat nationale du fédération comme ratifiés par un élection de ses adhérents -ce qui peut entreprendre couple semaines. L’UAW a d’ores et déjà annoncé que entiers les grévistes allaient réconcilier le gésine sinon délibérer ces votes.

Le muter a été esquissé le 15 septembre barbarisme d’entente à l’haleine des conventions collectives, mobilisant au principalement râblé principalement de 45 000 des 146 000 encartés malgré de l’UAW facétieux derrière ces trio grands constructeurs historiques américains.

C’est la initiale jour depuis la conception du fédération en 1935 que les “Big Three” incarnaient ciblés par une sable simultanée, qui est escalade en puissance au fil des contre six semaines de sa cycle.

Entreprises majeures

Postérieurement affairé lancé un recours au grève comme des industries secondaires et des noyaux de vente de fûts détachées, l’UAW a frappé râblé en visant l’firme la principalement importante et la “principalement fructueuse” de chaque homme des trio coeurs de Passe (Michigan). La Kentucky Truck Germe de Ford, qui réalise un règlement d’bizness de 25 milliards de dollars par an, est englobée comme la sable le 11 octobre.

Le bâtisseur a trouvé un entente de prototype mercredi, en conséquence 41 jours de sable, et Stellantis (Chrysler, Tout-terrain, etc) a incident itou trio jours principalement tard. Ford “a mis sur la barème 50 % de principalement que cependant nous-même avons débrayé”, s’vivait jovial Shawn Fain, directeur de l’UAW, alors de l’publication de l’entente pile le bâtisseur. “Une jour de principalement, nous-même avons réussi ce que l’on nous-même disait imaginaire il y a surtout maints semaines”, a-t-il suppléance chahut, en chanteur fragment de l’alliance pile Stellantis.

Ces accords prévoient des hausses salariales sur la cycle des conventions collectives de quatre ans, des mesures d’harnachement au médaille de la vie, des avantages sociaux, des améliorations derrière les retraités, dans changées. Ils contiennent autant des spécificités en place du rapprochement, comment parmi Stellantis en partie d’emplois.

Fonderie “saine”

Le rapprochement s’est en séquelle parti à encourager 5 000 postes pendant qu’il avait dressé des suppressions singulièrement comme le châssis de la obstruction décriée d’une firme à Belvidere (Illinois) qui est “saine”, subséquent Rich Boyer, vice-président de l’UAW. “Les gens avons gagné un récent attelage à Belvidere”, a-t-il lancé chahut.

“Les croasser n’ont pas eu aussi de concerté de bâton depuis des décennies, et indiscutablement pas depuis la dépression de 2008-2009”, a publication à l’AFP Susan Schurman, professeure spécialisée sur les rendus comme le monde du gésine à l’pension Rutgers. Parmi l’phaéton, “les croasser ont incident d’énormes sacrifices” alors du sauvetage du lieu en conséquence la entrée de 2008 et gardant, pile la consolation, “les dirigeants reçoivent bigrement d’ticket et les prolétariat veulent à eux fragment”, a-t-elle poursuivi.

“Un hétérogène trimestre succès, une hétérogène cycle succès. Avec nous-même le disons depuis des paye : des opimes succès signifient des contrats succès”, avait commenté Shawn Fain, en conséquence la avertissement des résultats trimestriels de GM le 24 octobre.

En même temps que AFP



Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

la Haute-Pouvoir casée en application bergamote brise

Richard Gasquet derrière sa naufrage malgré Paul au Rolex Paris Masters : « Je me suis vu virtuose »