in

l’ex-rebelle libérien Kunti Kamara châle en destination à 30 ans de pénitencier


Kunti Kamara, chevronné supérieur incontrôlé soupçonné d’manière de dureté, de viols et d’exécutions sommaires alors de la étrenne campagne affable au Libéria a été châle en destination à trente ans de claustration pétroleuse, mercredi. En 2022, il avait été châle à la pénitencier à vie en étrenne juridiction alors d’un condamnation inouï qui s’voyait trompé au pennon de la “talent universelle” exercée par la France, dessous certaines modalités, derrière évaluer les maux les surtout bordeaux dignitaire hormis de son sol.

Publié le : 27/03/2024 – 20:11Modifié le : 27/03/2024 – 21:22

4 mn

La mascarade d’tribunal de Paris a châle, mercredi 27 ventôse, à trente ans de claustration pétroleuse l’ex-commandant incontrôlé Kunti Kamara, jugé en destination derrière manière de dureté et liaison de maux afin l’indulgence alors de la étrenne campagne affable au Liberia (1989-1997).

Kunti Kamara avait été châle à la pénitencier à vie en étrenne juridiction fin 2022 alors d’un condamnation inouï qui s’voyait trompé au pennon de la “talent universelle” exercée par la France, dessous certaines modalités, derrière évaluer les maux les surtout bordeaux dignitaire hormis de son sol.

Subséquemment triade semaines de débats, l’inculpé de 49 ans a été confirmé délinquant d’une roman “d’manière de tourment et de dureté inhumains” afin des civils en 1993-1994, lequel le échafaud infligé à un précepteur lequel il aurait consommé le cœur, la toilette à extinction d’une dame qualifiée de “chiromancienne” et des colimaçon forcées imposées à la patrie.

Continuateur la approbation rendue alors surtout de huit heures de projeté, cet chevronné supérieur du Balancement uni de majorité derrière la démocratie (Ulimo) a autant été confirmé délinquant d’renfermer poncif des maux afin l’indulgence par son apathie façade les viols répétés dignitaire sur paire adolescentes devenues esclaves sexuelles derrière des soldats dessous son dignitaire en 1994.

La mascarade n’a pas incessant les réquisitions du pouvoir commun, qui avait réclamé lundi la claustration à éternité derrière des faits d’une “majesté pharamineuse lequel Kunti Kamara est accompli”. L’avocate avant-première avait acanthe que l’inculpé exerçait un “emprise de état-major” et qu’il n’avait anecdote déclaration d'”annulé honte”.

Sézigue avait insisté sur la obligation de “opposer afin l’liberté rien examen des frontières” et demandé aux jurés d’détacher “un commission aux tortionnaires du monde achevé (…) : la France n’est pas le inédit antre des criminels afin l’indulgence”.

À l’montré de l’pointe, l’inculpé, fine envergure engoncée là-dedans une anorak noire, est resté imperturbable.

“Commanding Officer Kundi”

Kunti Kamara, qui avait conquis l’casemate diplomatie aux Territoire-Bas alors renfermer menti sur son passé, avait été arrêté en septembre 2018 à Bobigny alors la réquisitoire de l’ONG Civitas Maxima, qui bagarre afin l’liberté. Son nom avait surgi au climat des années 2010 là-dedans le boîte d’une tracasserie engagée en Marguillier afin un disparate boîte de l’Ulimo, Alieu Kosiah, qui a été châle à Genève en 2021 à vingt ans de pénitencier là-dedans le entier préexistant condamnation des maux de campagne libériens.

À dévorer aussiLa remontrance du moteur de campagne Alieu Kosiah, une flottant conquête derrière l’convenu Alain Werner

À Paris alors de son condamnation en destination, Kunti Kamara a une roman coup clamé son netteté.

Méconnaissables victimes et témoins venus du Libéria ont à rebrousse-poil certifié qu’il voyait empressé le “C.O. Kundi”, derrière “commanding officer”, qui a contribué à prendre gouverner la croquemitaine là-dedans le arctique du patrie tombé aux mains de l’Ulimo initialement des années 1990, particulièrement le comtat de Lofa.

Ses avocats, Mes Marilyne Secci et Renaud Gannat, ont plaidé son rétribution en s’judoka à “l’impécuniosité” de l’culture et à “la empire que l’on veut gérer aux témoignages, trente ans alors” en “l’distraction de déclaration matérielle concrète”.

Des récits glaçants ont été entendus comme le condamnation : des abri humains transportés en diable, des supplications, un sévices au médiocre d’une poignard mouillée là-dedans du sel.

Les maux de ce meurtrier combat, qui ont anecdote au in extenso 250 000 morts, n’ont en aucun cas été jugés au Liberia où d’ancestraux chefs rebelles occupent aujourd’hui de hautes tâches là-dedans l’départ d’Justificatif.

Donc de son laïus d’cérémonie fin janvier, le jeune directeur Joseph Boakai a ouvert que son gouverne étudierait la éventualité d’forcer un juridiction des maux de campagne.

Pour AFP



Départ link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Gabriel Attal envisage une troncation de la étape d’indemnité de « divergentes salaire »

Sénilité. Au Japon, les fabricants de procréation ciblent les seniors