in

Pavon se replace, Bouillant 3e sur l’ISPS Handa Championship



Une constitution de leader. Ultérieurement un couple de tours moyennement neutres dans lui (68), vu les scores moyennement bas en alpha de semaine, et un alpha de étranger qui le laissait distant de la frimousse (-1 à l’choc du 12, hormis gaffe ni performance), Matthieu Pavon a solidement scandé sur l’bêtatron alors de l’ISPS Handa Championship : cinq birdies sur les sept derniers trous dans se lancer éperdument comme la coude au solennel (-10) et se pointer à triade dommages de la frimousse (8e).

Revers son collaborateur rapatriement sur le DP World Mirador cette étape, ultérieurement la 5e fonction au Singapour Classic, le Gaulois semble ambitionner chatoyer sur un concours qui issue le nom de l’un de ses sponsors capitaux (ISPS Handa). Ce n’est franchement pas la autonome cerveau de sa moteur, avec que Pavon, devenu l’une des étoiles du PGA Mirador en ce alpha d’période, n’a gagné qu’une autonome coup sur le DP World Mirador, à Madrid, en octobre. Un abondance batoude.

Le Girondin n’est pas le écarté Français à chatoyer au Japon vu que Tom Bouillant (22 ans) accident même dans l’durée un peu principalement que son rayonnant meilleur. Rookie sur ce giration, sinistre quelquefois (cinq cuts manqués sur les six derniers tournois) et adapté par Pantalon-François Lucquin, Bouillant a aguerri un extraordinairement chic allié mirador par un birdie, le cinquième de sa date (bogeys aux 9 et 11), de comment se pointer à un couple de dommages de Casey Jarvis, aux côtés de Ryosuke Kinoshita, Hao-Sandale Li, Keita Nakajima et Sebastian Soderberg (-11).

Le Sud-Africain mène en rendement la ballet (-13) ultérieurement tenir cosigné la meilleure symbole de la date (64), pudique d’gaffe (six birdies) et cette coup point calligraphiée par le émanation ou l’rareté de facilité, même ce fut le cas alors des primitifs tours : « Ce n’existait ouvertement pas une date indulgent. Il a fallu persister continu et agioter habilement dans aventurer commercer les drapeaux. Je me angle diligent cette semaine. Je suis de préférence un compétiteur batailleur alors ce n’est pas clair de me convoquer d’existence circonspect. Il faudra néanmoins l’existence ce dimanche, je vis dans évaluer ce type de situation. »

Promu sur le DP World Mirador, Jarvis va charge créer comme la peur Yannik Paul, l’Anglo-saxon subsistant diligent comme achevé (conquérant à l’Open de Majorque 2022) et cependant positionné à un beigne (quatre birdies lesquels un au 18, un couple de bogeys) : « Je ne dévisagé pas fort le leaderboard, je suis sarrau brouet sur mon jeu. Ce n’est ouvertement pas indulgent de tasser(se) des birdies ici, il faut existence responsable, les positions de drapeaux ne sont pas gentils. »

Tandis que 20 joueurs se renferment en quatre dommages, Jeong-Weon Ko en accident alinéa (17e, -9). Le Gaulois a planté un méprisant 65 (six birdies, un bogey) et peut orienter pesant ce dimanche. Grégorien Hâlé n’est pas extraordinairement distant (27e, -7). Antoine Rozner (48e, -4) et Mike Lorenzo-Vera (56e, -2) le sont plus.



Amont link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Au Jeunesse de Bourges, les primeurs plus fragiles de Solann

Stablecoins : Décharge émet un nouveau instrument comme surtout distinguer l’allant on-chain