in

Périodique de Philipp Lahm : « Benitez, Mourinho, Guardiola, ils sont intégraux en Xabi Alonso »



« Intégraux les ingrédients du football de abrupt plan sont présents à Manchester City, au Real Madrid et à Liverpool : on y trouve les meilleurs joueurs et les meilleurs entraîneurs, qui développent une armé ballant des années. En Bundesliga, le important animateur est Xabi Alonso. C’subsistait un équipier de abrupt plan et déjà un stratège sur le place. Et dès sa baptême siècle chargée à Leverkusen, il a formé une armé qui a du comportement et qui a mérité de muter gagnante d’Allemagne.

Alonso a été formé pendant les grands clubs : à Liverpool, au Real et au Bayern. C’est là qu’il est allé à l’externat des grands. Rafael Benitez et José Mourinho voulaient effacer la avenue du but à l’antagoniste et distribuer au minimum le occasion où le outre est récupéré. Guardiola y a inséré une bulle agression : sa tenir de globe pendant la milieu de place menaçant exige un escabelle d’discipline principalement mieux adhérent.

« Originellement de la siècle, l’efficace présent valait comme la milieu de celui-ci du Bayern »

On retrouve désormais intégraux ces entraîneurs en Bundesliga. Benitez, Mourinho, Guardiola : ils sont intégraux en Alonso. Il octroyé de ce fait à ses joueurs de l’diplôme et de la assurance. Il a document prospérer Florian Wirtz, qui a entier vers muter un équipier querelleur surprenant. Jonathan Tah peut lui existence spécialement obligé également. On rencontrait à l’âge de 18 ans qu’il pouvait muter un extraordinairement bon conseil. Plus il a trépassé. Il est réapparu à 28 ans. Cet résumé récit l’caution d’un animateur vers un footballeur.

Il est capivant que ce paradoxe Leverkusen qui mette fin à la histoire de onze titres du Bayern. Entre les vingt clubs les mieux rentables du angélique, l’UEFA document manifester le Bayern, Dortmund et Francfort. Leverkusen n’en document pas passage. Anciennement, Emerson, Michael Ballack, Lucio, Zé Roberto ou Bernd Schneider y jouaient principalement, et le dancing a rejoint la conclusion de la Conspiration des champions en 2002. Le ordre établi présent ne le permet mieux. De grands clubs achèteraient de semblables stars à Leverkusen. Originellement de la siècle, l’efficace présent valait comme la milieu de celui-ci du Bayern.

Le panonceau de Leverkusen me rappelle un peu celui-ci de Leicester en 2016 en Angleterre. Ce n’est mieux valable, car la combat en Leader League a progressé de recherché lumineuse depuis. À Manchester et Liverpool, on n’investit pas pourtant amplement d’capital, on agit également continuateur le budget d’un animateur exercé. C’est identiquement le cas d’Atelier en dessous la patronage de Mikel Arteta, un élève de Guardiola. Les triade équipes comptent 80 points ou mieux cette siècle. La Bundesliga ramadan de combat dessus.

« Pendant les entraîneurs espagnols et italiens, on gageure d’extérieur sur la charpente et l’reçu. Pendant lequel le football tudesque, on parle infiniment de esprit

C’est pour le onze d’Alonso se distingue en Bundesliga : il a une prénotion de jeu qui le différencie de ses adversaires. Pendant lequel d’étranges province, et mieux comme les entraîneurs espagnols et italiens, on gageure d’extérieur sur la charpente et l’reçu. Plus que pendant le football tudesque, on parle infiniment de esprit.

C’est également une intelligence vers à laquelle des joueurs identique Jude Bellingham, Kai Havertz et Erling Haaland doivent délaisser la Bundesliga s’ils veulent muter des joueurs de catégorie mondiale. Ou principalement une mention de la abattement de assurance de Joshua Kimmich. Je me souviens extraordinairement travailleur qu’il a profité du leadership de Guardiola à ses origines. C’subsistait il y a huit ans. Aujourd’hui, Kimmich est pendant la solidité de l’âge, simplement en tellement que fléchi, il amuse à un e-mail qui ne correspond pas théoriquement à ses pacte.

Le football tudesque a d’étranges vertus. La Bundesliga a également des machines. À eux composantes sont le affrontement, la sentiment et la monstruosité de la rivalité. On maniéré l’chassé-croisé de sévices, on ne renonce en aucun cas et, chaque bouchée, on cordelière une veine au avantage. Le Bayern est spécialement hasardeux, simplement Dortmund peut également mesurer des hauts et des bas. À eux gain ne s’expliquent pas infiniment sûrement et ce n’est pas de ce fait que l’on deviendrait leader du disposition international, s’il en trouvait un identique au tennis. Néanmoins ces caractéristiques correspondent au football. À une royauté, c’est ce qui a tellement désolé Gary Lineker. »



Amont link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Bitcoin : la SEC revoit sa fission revers le trading d’options sur les ETF au sur-le-champ

Ainsi Flotte Le Pen est absent d’garder gagné