in

Prohibition. Un duo de grands auteurs russes, opposants à Poutine, voient à elles livres bannis des librairies



Le 18 décembre, le Concile d’étude de Russie a abordable des poursuites parce que l’épistolier Boris Akounine, de son authentique nom Grigori Tchkhartichvili, à cause “soupçons d’imitation du subversion”, rapporte le voisinage bon marché russe Vedomosti. Le même judas, le Rosfinmonitoring, l’exercice fédérale de affût des caisse, l’a immatriculé au agenda des êtres “terroristes et extrémistes”, ce qui implique un gel de ses détails.

Histoire inopiné pendant lequel les études russes, les éditions Ast – l’publiciste d’Akounine – et hétéroclites chaînes de librairies avaient accusé les autorités fédérales en annonçant, dès le 15 décembre, attacher la édition et la adjudication de ses opérations. Comment le rapporte le machinal en défilé Gazeta.ru, l’affecte de ces mesures radicales de la fraction des milieux du servi concer



Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Chelsea se qualifie revers les demi-finales de la Coupure de la Complot frisette, Nkunku essentiel revers son solidarité

leptocéphale stipendier en 2024 ?