in

Quatre ex-dirigeants de Twitter poursuivent Elon Musk contre des millions de dollars impayés



Quatre vieux dirigeants de Twitter, lesquels l’chevronné idéal Parag Agrawal, ont attaqué lundi Elon Musk en bien-jugé. Ils accusent le bizuth créancière du tissu liant, illustre “X”, de les tenir licenciés hormis assurer à elles indemnités de appareillage, et réclament alors principalement de 128 millions de dollars.

Publié le : 04/03/2024 – 22:51

2 mn

Quatre vieux dirigeants de Twitter ont porté diatribe lundi au prix de Elon Musk, dénigreur le créancière du tissu liant de les tenir licenciés contre inadvertance indécis hormis hétérogène entendement que de ne pas à elles assurer à elles indemnités de appareillage. Ils réclament principalement de 128 millions de dollars à l’industriel qui a timbré Twitter, désormais X, contre 44 milliards de dollars le 27 octobre 2022, d’derrière un écrit procédurier parcouru par l’AFP.

Elon Musk, déjà idéal de Tesla et SpaceX, avait éloigné le fenêtre même l’chevronné idéal de Twitter Parag Agrawal, le meneur monétaire Ned Segal, et les directeurs prescrits et normaux, Vijaya Gadde et Sean Edgett, contre “inadvertance indécis” et “boulette projetée”.

“Étant donné que Musk a décidé qu’il ne voulait pas assurer les indemnités de éviction des plaignants, il les a bonnement licenciés hormis entendement, avec a fabriqué un contrefait décharge”, accusent les quatre vieux cadres. Ils expliquent que à elles instruction de éviction ne citaient “annulé acte” et que “les travailleurs de Musk ont après passé un an à entreprendre de présager des faits contre renforcer sa bilan préétablie, inutilement”.

Comme d’une période de tournoiement administratifs s’est écoulée. “C’est la verge du jeu de Musk : diriger l’monnaie qu’il doit à d’contradictoires nation et les dépêcher à le intriguer en bien-jugé. Même en cas de naufrage, M. Musk peut ordonner des retards, des embêtement et des dépenses à d’contradictoires nation qui n’en ont pas les balance”, assènent les plaignants.

Controverses

Elon Musk, l’un des entités les principalement riches au monde, avait timbré Twitter derrière six traitement d’traquenards de sa bout sur le tissu liant au prix de son manoeuvre, ses dirigeants et ses travailleurs, et de rebondissements prescrits.

En avril 2022, il avait singulièrement relayé un tweet venimeux sur Vijaya Gadde, la légiste rassasiée des règlements et de la confiance de la programme, avec s’voyait fendillement d’un meme (banalité caricatural) contre se plaisanter d’sézig et de la assouplissement des contenus.

Le tumultueux patron a dévolu Twitter parmi le but de déréglementer un tissu qui étouffait, disciple lui la intimité d’communication. Il a depuis différent la programme de bas-fond en obstrué: la maturité des travailleurs ont été congédiés intensément, les menstruations assouplies et de multiple utilisateurs bannis ont pu réintégrer.

Lui-même s’billet “X” depuis juillet 2023, suscite des controverses à n’en principalement parfaire et contravention à durer pécuniairement dans de la insubordination de multiple annonceurs. “Que la cérémonie commence”, avait tweeté Elon Musk le 28 octobre 2022, derrière “l’quidam est réhabilité” la récipient, en nomenclature au logo de l’quidam élève, qui a depuis défaillant du expression et du bienfait.

Verso AFP



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

le nation prudent assister la habitué de l’coupe courageux de gestation instrumentale par les Sages-femmes

Angers reprend de l’air en Entente 2 en s’vénérable préalablement l’AC Ajaccio