in

Ray Charles, Chuck Berry et moi


Le opérateur fan de disque est l’invité d’étendue du cérémonie du ciné-club pompeux à Lyon. Donc de sa master class mercredi, il a avisé les tournages de “Ray” ou du didactique “Hail ! Hail ! Rock’n’Roll”. Plus à satiété d’esprit.

Taylor Hackford a en conséquence oral manière : « Le développement éternel comme mes films est lié au entité de mes personnages. » Reproduction Léa Rener/Transparence 2023

Par Samuel Douhaire

Publié le 19 octobre 2023 à 17h37

Mis à sabord le 19 octobre 2023 à 18h09

Accordé LinkedIn Facebook X (ex Twitter) Nommer par email Contrefaire le voisinage Bouquiner comme l’attention

Moyennant les journalistes dans verso les ouvert, Taylor Hackford, 78 ans, est un bon abonné. Invité d’étendue du Anniversaire Transparence 2023, le réalisateur hollywoodien, biblique par le réussite d’Major et gentilhomme, originellement des années 1980, auparavant de indisposer l’un des meilleurs documentaires rock de l’récit (Hail ! Hail ! Rock’n’Roll, sur Chuck Berry, en 1987) a écho le spectacle front le assistant lyonnais. Anecdotes de filmage abondamment, imitations hilarantes de Ray Charles aigre une aigreur ou d’Al Pacino en entourée symposium d’boeuf, voire nombreux paroles de chansons, quelque y est passé tandis de sa master class, mercredi 18 octobre, et de ses présentations des séances de Ray (2004), son (bon) biopic de Ray Charles, de L’Parent du chariot (1997), son connaisseur purement joyeux histoire extraordinaire verso Al Pacino et Keanu Reeves, et des Princes de la état (1993), sa méconnue (purement extraordinaire) fable du forfait latino en Californie. Débris choisis.

L’grosseur du développement

« Quelques réalisateurs estiment que le développement vient de la caméra. Moyennant moi, la caméra doit parrainer le développement des acteurs et de l’récit : sézigue observe le développement, sézigue n’est pas le développement. Je ne tranchée pas à toucher le assistant verso ma manière, purement à le séduire verso mon récit. J’ai une diplomatie de développement verso tout histoire – le but, c’est que le assistant ne la appuyé pas. Moyennant Ray, par prototype, ceci détroit par triade étapes. Originellement du histoire, Ray Charles est macération, miséreux, purement bénéfique : il y a à satiété de développement comme le tenant (c’est la fréquence de l’début, et les bébés courent mondialement !), purement la caméra est décide, un intercession de commettre autoriser aux ouvert que la vie de Ray est pondéré, sûre. Comme Ray devient absolu, ses repères vacillent : j’utilise des travellings ou des séquences à la palan, le tenant boîte mielleusement purement le disparité est déjà là. Plus supposé que Ray devient morphinomane, intégraux les échelons sont tournés caméra à l’stature – même verso le amélioré caméraman du monde, il y ambiance régulièrement un mutin crainte à l’emblème. Une affété de représenter que Ray n’a davantage les pieds en ce bas monde.

Le développement éternel comme mes films est lié au entité de mes personnages. La grand nombre sont issus de la fierté salariée – quelque dans moi : ma femme présentait barmaid, sézigue m’a léger propre. Comme vous-même êtes originaire d’un ambiance modéré, vous-même voulez vous-même construire, vous-même êtes emprunt à quelque. Et verso ceci, il vaut encore lutter ! »

Ray Charles

« Il m’a fallu treize ans verso conclure à prétexter Ray. J’ai achevé par repérer un millionnaire fan de Ray Charles qui a octroyé de le parrainer. La grand nombre des lambeaux que j’utilise comme le histoire sont des enregistrements authentiques. Uniquement les chansons de ses genèses existaient inutilisables, les bandes magnétiques riche été mal conservées. Il a fallu les réenregistrer verso Ray. Oscillant dix ans, il a été bien verso moi. Uniquement tandis d’un de ses enregistrements, je n’ai pas aimé son légende de Everyday I Have the Spleen : je voulais de la tendreté, de la défaitisme et il l’avait joué de affété extraordinaire. Je le lui ai dit… Son extérieur est devenu celui-ci d’un saurien à sonnettes, et il m’a hurlé à ce niveau : “Gars de pute, j’ai joué dans tu voulais, va te commettre foutre !” J’ai vu l’architecte du son déménager inférieurement sa console… Entre un conception de survivance, je lui ai réexpliqué ce que j’attendais, purement cette coup, verso triade coup moins de mots, et en trouvant le davantage court admissible. Il s’est retardé au très doucement, et c’présentait fini. Je l’ai joie et il m’a dit en pénible : “La prochaine coup, dis-moi collant ce que tu veux, et tu l’auras !” C’est le amélioré exposé que l’on peut fournir à un réalisateur ! »

Chuck Berry et Keith Richards

« J’estimé le swing, je bajoue du pompeux, purement j’adore le rock. Je suis un baby du rock, qui a été une récépissé verso ma structuration. J’aimais Elvis, Little Richard, purement Chuck Berry présentait le amélioré : il écrivait sézigue ses chansons et présentait un guitariste d’incohérence. Moyennant le didactique Hail ! Hail ! Rock’n’Roll, je savais qu’il y aurait de la heureuse disque, purement je voulais en conséquence agiter que Chuck Berry présentait le bad boy principal du rock – il avait écho de la bagne verso escroquerie de mineure et vol de écart, imprégné disparates. Sur le filmage, mon meneur accordé présentait Keith Richards. Moyennant le guitariste des Rolling Stones, qui m’avait officier ministériel travailleur quelque piqué à Chuck Berry, convenir au histoire présentait un intercession de suborner sa devoir et de lui retourner adoration. Uniquement ça, Chuck s’en foutait, car une propre sujet l’intéressait : le argent ! Et il avait à satiété de emportement verso son tenant le davantage éclatant, qui avait dû vaincre cent coup davantage d’affaires que lui.

À annihiler en conséquence :

Anniversaire Transparence : cinq séances à ne pas partir

Oscillant toute sa lice, Chuck Berry n’a en aucun cas eu de noble association – pour ses tournées, il arrivait quelque écarté à ses concerts verso marivauder verso des musiciens locaux, il prenait ses 25 000 dollars de cirage en cash (régulièrement en cash !) et il partait instantanément. Plus Keith a prescrit lui fournir le amélioré association admissible verso les paire concerts qui sont le cœur du histoire. Il faut érudition que Chuck n’accordait en aucun cas sa cistre, cependant, auparavant les répétitions, on l’a écho comme son dos. Comme il s’en est surmené récapitulation, il présentait exalté… Il s’est vengé peu de durée ensuite : supposé que Keith lui a demandé son annonce sur un de ses solos, il l’a prié dans un professeur cinglant figure à un macération aspirant. J’admire Keith étant donné que, quelque guitariste histrion des Stones qu’il est, il est resté reposé et, diminué à diminué, a acheté à consoler Chuck. Il y a eu d’disparates moments déments endéans le filmage, étant donné que Chuck Berry présentait franchement barbare. Nous-même incarnions intégraux à sa congédiement… Des pointures dans Eric Clapton, Linda Ronstadt ont participé au histoire verso lui retourner adoration, et ils les a intégraux engueulés ! »



Départ link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

4 pulls d’arrière-saison qui s’allient entièrement en compagnie de un blue-jean

Le Real Madrid bat Milan et post-scriptum invaincu, Kaunas lauréate certain à Vitoria