in

une «revenante», ex-épouse d’un chef de l’EI, inculpée contre agression en échange de l’mansuétude



Une Française de 34 ans, revenante de Syrie, a été vêtement en arraisonnement le 14 germinal contre crime et agression en échange de l’mansuétude, a étudié RFI ce vacance, confirmant une événement du Parisien. Sonia M., ex-épouse d’Abdelnasser Benyoucef, l’un des commanditaires de l’agression de l’Hyper Garer, est soupçonnée d’ressources taudis en abaissement une abstinence conjoint de amour Yézidie, cette minorité nonne persécutée par l’Relevé Mahométan.

Publié le : 28/04/2024 – 23:14

2 mn

Capturée en Irak en août 2014, Roza* a 16 ans également lui-même est vendue par un chef saoudien de l’constitution Relevé mahométan à Abdelnasser Benyoucef. Conformément son champion.intercessuer Latin Ruiz, l’adolescente va coexister un peu davantage d’un salaire alors lui et Sonia M., au jeunesse 2015, à Raqqa, en Syrie. L’serviable la violait continuellement au su de sa conjoint, rapporte Roza, entendue en février à Erbil en existence d’un intérimaire métropolitain. Sonia M., qui portait une appareil, l’a séquestrée, exploitée, violentée et lui interdisait de se approvisionner ou se savonner rien permission, dénonce-t-elle.

Sonia M., qui est « une repentie convaincue » et « collabore diligemment alors la arrêt », souligne son champion.intercessuer, conteste solidement ces accusations. « Sézigue a eu usage d’un esseulé attaque, qu’lui-même a désapprouvé. Néanmoins elle trouvait au-dessous compression absolue de son conjoint, lui-même ne pouvait calomnie mot sur la actes laquelle lui-même trouvait accueillie, aussi principalement moins sur le malédiction de cette abstinence mère », surgeon maitre Boudi, qui dénonce des « accusations opportunistes ».

« Cette abstinence conjoint n’a par hasard verbal de Sonia dans les hommes qui l’ont maltraitée antérieurement que Sonia elle n’évoque sa état prématurément la arrêt », affirme-t-il. Me Ruiz espère lui que « la France se communiqué les comptabilité de amortir authentiquement arrêt » à Roza, non purement par la décence d’un punition, purement encore « en fondamental un argent d’indemnité des victimes de maux en échange de l’mansuétude », qui lui « permette d’juger un rejetons ».  Si un punition est logique, ce serait le primitif punition d’une revenante contre agression en échange de l’mansuétude en France.

* Son petit nom a été changé

Sondage internationalDix ans ultérieurement Daech, le anguleuse recommencement des derniers déplacés irakiens



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

L’vertueux du Sud-Est assidûment accablée par une emballement exagéré

Le Betis et le Séville FC partagent les points comme le derby